Mois : août 2016

Présence au Livre sur les quais

Bertrand Schmid était présent au Livre sur les quais, à Morges, du 2 au 4 septembre 2016.

Il a eu le plaisir de vous rencontrer à l’occasion de la table ronde « À la redécouverte de C.F. Landry », lors de différents « speed datings » littéraires ou encore au Confessionnal.

Pour un résumé géographique:

« Saison des ruines » • interview dans La Liberté

Thierry Raboud, dans supplément culturel du quotidien La Liberté, consacre un bel article à Bertrand Schmid à l’occasion de la parution de Saison des ruines.

De cette Saison des ruines il peut être fier, même s’il n’y a pas de quoi se réjouir vraiment d’une si sombre histoire. Ou peut-être faudrait-il en parler au pluriel tant l’auteur vaudois s’ingénie à y déployer deux destinées distinctes. Cependant parallèles, comme précipitées vers ce même constat: nous ne sommes que ce que le monde veut bien faire de nous.

Interview par Thierry Raboud dans La Liberté

http://www.laliberte.ch/news/culture/litterature/pessimiste-heureux-359940

Apéro des éditeurs lausannois

L’apéro des éditeurs lausannois a réuni une large palette d’auteurs et d’éditeurs à Bibliomedia, à Lausanne. Le public y était attentif, malgré l’insoutenable chaleur qui y régnait. Les éditions L’Âge d’Homme ont présenté quatre des cinq auteurs de leur rentrée littéraire: Marianne Brun pour La Nature des choses, Steve Mons pour Fascination, Brigitte Hool pour Puccini l’aimait et Bertrand Schmid pour Saison des ruines.

Les quatre auteurs de la rentrée littéraire

« Saison des ruines » • recension dans L’Hebdo

Isabelle Falconnier recense Saison des ruines dans son article Premiers romans romands: nos dix chouchous, dans L’Hebdo du 25 août 2016.

Dernier coup de cœur et mention spéciale pour Bertrand Schmid et sa Saison des ruines. Construction originale, écriture prenante, univers à la fois onirique et extrêmement humain: une réussite.

« Saison des ruines » • chronique de Valérie Debieux

Valérie Debieux signe une belle chronique de Saison des ruines sur son blog La Galerie littéraire. Cliquez ici pour la lire dans son intégralité.

Bertrand Schmid dépeint une fresque à la Turner où le sombre a remplacé la lumière. Le lecteur est d’emblée happé par la force narrative du récit qui le fait passer par des sentiers escarpés de montagne aux rues sales et couvertes de suie des bas-fonds de Londres. Une belle réussite pour ce premier roman noir.

« Saison des ruines » • chronique de bouquiner.ch

Stella Noverraz, du blog Bouquiner.ch, chronique le roman Saison des ruines. Vous pouvez lire la chronique complète ici.

Le titre « Saison des ruines » ne laisse place à aucun espoir, et c’est le cas page après page. Bertrand Schmid nous dépeint avec une plume profonde, un monde impitoyable où l’espérance naît dans le rêve d’un meilleur et meurt dans la réalité d’un destin déjà tracé.

Présence au Salon du livre de la Broye

Bertrand Schmid sera présent le dimanche 25 septembre 2016 au Salon du livre de la Broye, à Payerne, pour présenter son roman Saison des ruines.

Affiche du Salon du livre de la Broye

« Saison des ruines » • chronique de Francis Richard

Francis Richard chronique sur son blog la premier roman de Bertrand Schmid, Saison des ruines. Vous pourrez lire la chronique complète ici.

Bertrand Schmid, à la faveur de ces deux histoires, peint, avec beaucoup de réalisme et d’acuité, les tableaux bien sombres, voire sordides, de deux mondes, où les événements s’acharnent contre les jeunes protagonistes et ruinent leurs espérances.

« Saison des ruines » • sélection dans L’Hebdo

Dans L’Hebdo du 18 août 2016, Isabelle Fauconnier mentionne Saison des ruines, le premier roman de Bertrand Schmid, dans son article Rentrée littéraire 2016: les noms.

Trois primoromanciers suisses sont particulièrement à suivre: […] Bertrand Schmid, avec Saison des ruines à L’Âge d’Homme […]

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén